ÉCOLE NATUR'AILES-la forêt des mélies2018 - Le site, ses propos et les plans sont la propriété de l'association École Natur'ailes-la forêt des mélies

Les moyens de réalisation

L'école assurera aux enfants un cadre propice aux apprentissages, qui devront pouvoir se faire à tout moment, en tout lieu, de toute façon possible et en résonance avec leurs objets d'enthousiasme et de curiosité.

 

Les enseignantes-facilitatrices entoureront les apprenants de manière à s'assurer que les ressources proposées  les mettent bien en capacité d'apprendre et d'expérimenter, suivant le concept de "capabilité" introduit par Amartya Sen, prix Nobel en 1998 pour ses contributions à l'économie du bien-être : permettre de croiser ce que l’individu est capable de faire et ce que l’organisation le met en capacité de faire.

« Enseigner n'a pas d'autre raison que de rendre possible que les personnes apprennent. Et qui apprend, non seulement apprend tout seul, mais il instruit qui l'enseigne. » 

Carl Rogers,

Liberté pour apprendre

En intérieur, les espaces-modules d’activité de l’école seront organisés en harmonie avec les différentes pédagogies proposées aux apprenants: matériel Montessori, fichiers auto-gérés et presse selon le modèle Freinet, bibliothèques variées de beaux livres et d’ouvrages documentaires, bricolage, paillasses pour expériences scientifiques, observations du vivant (avec loupes et microscopes) et arts plastiques (peinture, modelage, couture...). Ainsi les enfants seront invités à évoluer dans l’espace-école en suivant leurs centres d’intérêts et l’évolution de leurs projets

Des espaces spécifiques seront réservés, d’une part aux ateliers de cuisine et aux moments conviviaux de repas, d’autre part aux activités de musique (chant, piano, guitare et autres instruments...) et d’expression corporelle (danse, théâtre, yoga, jeux de motricité…), mais aussi aux moments de regroupements programmés, de réunions informelles, de débats ou de jeux libres. Un espace conçu avec soin offrira aux enfants qui en ressentent le besoin une bulle de calme et de silence, où ils seront libres de mener tranquillement l’activité de leur choix (repos, lecture, rêverie…).

L’école en étant encore à l’état de projet, l’aménagement de ces espaces sera conçu de façon ouverte, afin de laisser aux enfants l’occasion de les aménager ensemble, et à leur goût.

En outre, les locaux sont conceptualisés à ossature bois afin de répondre à l’importante offre forestière de la région et à l’ambition passive des bâtiments

« Aucune description, aucune image, aucun livre ne peuvent remplacer la vue réelle des arbres dans un bois avec toute la vie qui se déroule autour d’eux. »

Maria Montessori,

De l'enfant à l'adolescent

En extérieur, la pleine nature sera proposée comme lieu d'éveil des sens, laboratoire d'expériences ludiques et scientifiques, mais aussi comme ressource de bien-être et de créativité. L’école sera bordée par un potager, un rucher et une mini-ferme, lieux privilégiés pour apprivoiser ou approfondir la notion de permaculture, qui peut être étendue à tous les niveaux de l’apprentissage et des liens entre tous les êtres vivants évoluant au sein de l’école. Le soin apporté quotidiennement aux animaux et au jardin, la gestion du compost, la réduction et le recyclage des déchets, l'utilisation raisonnée de l'eau et de l'électricité, permettront de vivre au jour le jour la transition vers un monde plus responsable. Les produits de la permaculture (œufs, fruits et légumes, miel...) profiteront aux enfants et à leurs familles, ainsi qu'aux divers intervenants de l'école et aux habitants de la commune accueillante, si les productions le permettent. Les projets, individuels et collectifs, menés par les élèves, pourront trouver un engagement concret dans le monde d'aujourd'hui : les enfants pourront ainsi organiser des campagnes pour économiser l'eau, participer à des actions de sciences participatives (en lien avec le Muséum National d'Histoire Naturelle par exemple), comme inventorier et suivre les populations d'oiseaux des jardins, les papillons ou les plantes sauvages de nos villes et nos campagnes, ou encore organiser un soutien logistique à un village disposant de peu de ressources, comme envoyer du matériel scolaire dans un pays en développement... Toutes les activités quotidiennes pourront se dérouler dans le jardin de l'école, et de nombreuses sorties en campagne et forêt seront organisées, selon les projets prévus par les élèves ou au gré de leurs envies.

Au sein du territoire, le projet d'école souhaite s'implanter en Haute-Corrèze, en lisière du Parc Naturel Régional de Millevaches. Cette région de moyenne montagne dispose d'un patrimoine naturel exceptionnel, formé par un maillage de landes et prairies pâturées, de tourbières, sources, ruisseaux et lacs, de forêts mixtes de feuillus et de conifères. De nombreux sites remarquables (tels la Tourbière du Longeyroux, le massif des Monédières, les Cascades de Gimel, les Orgues basaltiques de Bord, la Vallée de la Dordogne, le PNR des Volcans d’Auvergne, le Massif du Sancy, la vallée de Chaudefour…) sont classés Natura 2000 (site naturel à grande valeur patrimonial), ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique) ou encore ZICO (Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux)... L'immersion dans ces milieux par les enfants constituera un outil indéniable de sensibilisation à la préservation de la nature et à la compréhension du fonctionnement des écosystèmes.

L’ouverture sur le monde, fondamentale pour que les apprentissages fassent sens, sera assurée à la fois par les sorties culturelles diverses au cœur du territoire (musée Jacques Chirac à Sarran, Musée Marius Vazeilles de Meymac, Ruines des Cars à Saint-Merd-les-Oussines, Musée du Moyen-Age à Egletons, Musée Paul Rebeyrolle à Eymoutiers, Musée de la Résistance à Neuvic,  Château de Val et Barrage de Bort-les-Orgues, Théâtre de Tulle, Théâtre de Brive, les Tours de Merle, sites remarquables de Collonges-la-Rouge, Curremontes, Turennes et Beaulieu-sur-Dordogne, site de Lascaux IV, Musée de la préhistoire aux Eyzies…) mais aussi par la rencontre d'intervenants extérieurs, acteurs du territoire en artisanat local, ateliers d'expression artistique, activités sportives et naturalistes et tout autre corps de métier ou savoir faire, et  enfin, par la maîtrise raisonnée des nouvelles Technologies d'Information et de Communication, dont la maîtrise, à la fois technique et critique, est nécessaire car omniprésente dans le monde contemporain. 

«L'enfant naît et grandit comme le grain de blé. Si le milieu où il se trouve assure les principes essentiels à son alimentation, ni trop dilués, ni trop concentrés, dans une atmosphère agréable, ensoleillée de vive lumière et d'affection attentive, le jeune être monte lui aussi avec le maximum de puissance dont il est capable. Il remplit alors sa destinée du moment qui est d'accroître ses cellules dans l'harmonie organique et de s'ouvrir à la vie. Mais si ses besoins organiques ne sont pas satisfaits comme l'exige sa nature, l'individu, inquiet et troublé cherche obstinément le moyen de parer à ces déficiences qui lui sont une obscure souffrance. Son corps s'étiole, son intelligence se ferme, mais jusqu'au dernier souffle de vie persistera cet incessant effort qui le poussera à réaliser l'ordre informulé mais impétueux de sa destinée.»

Célestin Freinet,

Essai de psychologie sensible

2. les moyens de réalisation